La facture électronique, au cœur de la performance financière des entreprises

A l’échelle européenne la facturation électronique est devenue un enjeu de taille, une étape irréversible. La facturation électronique est au cœur des processus financiers des entreprises. Ceci est lié aux nouvelles obligations réglementaires, mises en place en France entre 2026 et 2027 selon la taille des entreprises, mais aussi à la recherche d’amélioration continue des entreprises.

iStock 1314892843 scaled
pinceau vert left

Des obligations légales qui bousculent les processus de facturation

Toutes les entreprises vont être impactées par la règlementation de la facture électronique entrainant des changements majeurs : modification dans les processus internes (avec les obligations de « e-invoicing » et « e-reporting »), transformation dans les relations avec les fournisseurs (avec les nouvelles plateformes de dématérialisation), l’administration fiscale et les clients.

Comment cela va-t-il se passer concrètement ? Les factures émises par une entreprise seront déposées sur une plateforme de prestation de services de facturation électronique (PDP ou OD), qui transmettra les données des factures à l’Administration Fiscale (Portail Public de Facturation). Ces données seront ensuite envoyées à la plateforme de prestation de services (PDP ou OD) de l’entreprise cliente. Pour ce faire, les entreprises devront donc s’équiper de solutions adaptées pour répondre aux différents enjeux : sécurité, archivage, traçabilité et valeur probatoire.

Les avantages clés de la dématérialisation de factures

Outre les obligations légales, dans un contexte de transformation digitale, la dématérialisation des factures présentent plusieurs bénéfices : simplification des processus, sécurisation des données, réduction des coûts directs et indirects, traitement collaboratif des factures, diminution des tâches chronophages, richesse fonctionnelle des solutions, conformité réglementaire, traçabilité avec un accès facilité aux factures et aux documents associés, éco-responsabilité, simplification du stockage,…

De plus en plus d’entreprises ont bien perçu l’intérêt de la dématérialisation des factures (fournisseurs et clients) avec un impact à plusieurs niveaux. En interne, les collaborateurs deviennent plus productifs avec plus de missions à valeur ajoutée et moins de tâches chronophages. Au niveau de l’organisation, la facture électronique permet des gains d’efficacité en archivage, sécurité et traçabilité ainsi qu’une meilleure fluidité des processus.

iStock 1477334129 scaled
pinceau orange right
iStock 1469909520 scaled
pinceau bleu top left

Les atouts de la facture électronique

Dès qu’un processus est dématérialisé, l’entreprise a tendance à dématérialiser d’autres processus, pour obtenir une fluidité de bout-en-bout.

Les données jouent un rôle clé et sont au cœur des nouvelles pratiques managériales plus collaboratives et dont les décisions en découlent grâce notamment aux tableaux de bord proposés par les solutions de dématérialisation.

La facture électronique a un impact sur les systèmes d’information des entreprises. En premier lieu pour se mettre en conformité légale, les entreprises doivent implémenter de nouvelles solutions technologiques ou des évolutions de l’existant pour respecter la réglementation (émission de factures électroniques, transmission à l’administration fiscale, capacité à recevoir des factures électroniques, transmission des données de paiement de la facture à l’administration fiscale…). Et, dans un second temps, les relations entre une entreprise, ses fournisseurs, ses clients et l’administration fiscale s’améliorent grâce la facture électronique.

S’équiper sereinement dès maintenant d’une solution de dématérialisation de factures

Selon le baromètre 2022 de la facturation électronique (source Best Practices), une entreprise sur deux a déjà franchi le pas de la facturation électronique (fournisseurs ou clients). Pour la facture client, une entreprise sur cinq traite plus de 75 % de ses factures clients sous format électronique.

Cependant, ce processus de transformation est encore amené à se développer, puisque fin 2022 [1], 29 % des entreprises françaises n’avaient pas encore entrepris de démarches, alors que les échéances se rapprochent, selon une étude d’OpinionWay.

Avec les échéances réglementaires qui arrivent à grands pas, et la recherche d’efficacité opérationnelle, les entreprises sont amenées à s’équiper à court-terme d’une solution de dématérialisation des factures.

[1] Les entreprises et la généralisation de la facturation électronique, opinionWay, décembre 2022. https://www.opinion-way.com/fr/sondage-d-opinion/sondages-publies/entreprises/opinionway-pour-esker-les-entreprises-et-la-generalisation-de-la-facturation-electronique-decembre-2022.html

iStock 1199404426 scaled
pinceau rouge right
separator top 1 2

Documents associés

separator bottom 1 1

Que recherchez-vous ?

Aller au contenu principal